des Étagères, 2005
aluminium 4G  et revêtement Nextel
Galerie kreo

édition limitée

 

Faire se tenir debout une structure, c'est penser le contreventement : une triangulation qui vient contraindre les éléments verticaux et horizontaux.
Le contreventement sur des étagères, c'est un simple petit triangle dont la base s'applique au montant vertical et dont le sommet est prolongé par la tablette ; mais c'est aussi la démultiplication de tous ces petits profilés triangulaires qui, réunis dans l'effort, font que l'ensemble de la structure et sa charge se stabilisent.
Ce meuble a sa propre règle, dictée par la spécificité fonctionnelle du mode d'assemblage et non par des choix subjectifs de composition d'ordre esthétique.
« Il s'autodétermine et je ne le dessine pas. »